Le matériel électrique pour les Pros

Crédit d’impôt borne de recharge : En tant que professionnels de l’électricité, comment accompagner vos clients ?

Les particuliers procédant à l’achat d’une borne de recharge de véhicule électrique peuvent bénéficier d’un crédit d’impôt pour son installation à leur domicile. En tant qu’artisan électricien ou chef d’entreprise, vous devez être certifié IRVE pour réaliser toute installation de points de charge au-delà de 3,7W de puissance.  Zoom sur les conditions de l’aide de l’État et les formations pour obtenir la qualification requise.

Vous connaissiez le CITE (crédit d’impôt à la transition énergétique), qui permettait aux ménages de financer leurs travaux d’installation de bornes électriques à hauteur de 30%. Celui-ci a disparu au profit de MaprimeRénov’ fin 2020. Dans le cadre de la loi finance 2021, le gouvernement a mis en place un nouveau crédit d’impôt pour les bornes « privées » pour les dépenses liées à l’achat d’une borne et l’installation par un professionnel qualifié IRVE depuis le 1er janvier 2021.

Les conditions d’accès au crédit d’impôt pour l’installation d’une borne voiture électrique

La subvention à l’installation de borne de recharge pour véhicule électrique est ouverte à tous les contribuables, qu’ils soient propriétaires, locataires ou hébergés à titre gratuit, dans un logement individuel ou collectif.

Le crédit d’impôt est égal à 75% du montant des dépenses facturées. Dans la limite de 300 euros par borne et par logement.

Pour bénéficier du crédit d’impôt IRVE, les contribuables doivent pouvoir justifier de dépenses effectuées entre le 1er janvier 2021 et le 31 décembre 2023. Vos clients doivent être en mesure de présenter une facture mentionnant le lieu d’intervention (résidence principale ou résidence secondaire) ainsi que la nature précise des travaux, si l’administration fiscale le demande.

Pour être éligibles au crédit d’impôt, les prises des bornes de charge doivent respecter la norme NF EN 62196-2 et la réglementation du décret relatif aux infrastructures de recharge pour véhicules électriques.

Quelles sont les subventions pour l’achat de borne de recharge en 2021 ?

La résidence de votre client se situe en logement collectif ? Proposez-lui également de solliciter l’aide de l’Avere (Association pour le développement de la mobilité électrique). Le dispositif Advenir offre ainsi une prime complémentaire au crédit d’impôt, couvrant les coûts de fourniture et d’installation de points de charge à hauteur de 50% du montant. Sous réserve que les travaux soient réalisés par un artisan ou une entreprise qualifiée IRVE.

Profitez de l’opportunité de croissance du marché de la voiture électrique

Près de 420 000 bornes privées, dont 41 % sont détenues par les particuliers (*) sont d’ores et déjà installées sur le territoire, et ce chiffre ne cesse d’augmenter. Combiné aux estimations gouvernementales de quelques 7 millions de points de charge installées sur le territoire à l’horizon 2030, et au fait qu’à date, 90 % des recharges sont effectuées à domicile ou sur le lieu de travail, ce crédit d’impôt représente un potentiel business non négligeable pour tous les électriciens, à condition d’être qualifiés IRVE.

COMMENT OBTENIR LA QUALIFICATION MENTION IRVE OBLIGATOIRE POUR ÊTRE ÉLIGIBLE AU DISPOSITIF ?

CGED vous accompagne, via l’APAVE ou ses partenaires industriels (Schneider Electric, Legrand, et Hager) pour devenir professionnel certifié. Les formations IRVE s’articulent autour de 3 niveaux suivant le type d’installation (P1, P2 et P3) certifiées Qualifelec ou AFNOR.

Le premier niveau (P1) consiste à obtenir l’agrément pour l’installation de points de recharge électrique basiques non communicants pr des applications essentiellement en résidentiel individuel.

Le second niveau (P2) concerne l’installation de bornes de recharge jusqu’à 22 KVA avec configuration pour bornes communicantes et supervision de station. Une expertise idéale pour s’adresser aux flottes d’entreprise désireuses de faire installer des bornes sur leurs parcs et de pouvoir en assurer la gestion.

Le dernier niveau (P3) s’attache à l’installation de stations de recharge supérieure à 22 KVA (ou chargeurs rapides) avec configuration pour bornes communicantes et supervision de station.

Deux journées de formations suffisent à obtenir la qualification mention IRVE de niveau P1 et P2. De quoi vous permettre de profiter d’un marché en plein essor.

(*) Source : AVERE France d’après les données de GIREVE (mai 2021) et d’ENEDIS (mars 2021).